Copains du Bataillon de Joinville

Robert GARNIER

60/2C - Athlétisme Sauts

14 juin 2016

Robert GARNIER (CS Bourgoin-Jallieu R-A) nous a quittés ...

Site de la commission nationale de l'athlétisme masters

Garnier
Bonjour,

Mon ami et ancien, comme nous, athlète au Bataillon de Joinville, Jacques Collet me disait encore mercredi dernier lors d'une compétition sur le stade de mon club de Bourgoin-Jallieu : « Robert, as-tu visité le site des anciens du Bataillon comme je te l’ai dit ? ». « Pas encore, lui ai-je répondu, mais je vais le faire ». Maintenant, c'est fait et je regrette de ne pas l'avoir fait plus tôt. Chapeau Lucien pour ce site, c'est très bien.

Je suis donc Garnier Robert, sauteur à la perche, encore en activité chez les vétérans. J’ai été militaire au bataillon de novembre 1960 à fin octobre 1962 avec deux séjours en Algérie. J’ai reconnu sur la carte de France, outre Jacques Collet, les noms de Jacky Deprez, René-Jean Monneret, René Gringelli le grenoblois et bien sûr Alain Sevestre avec qui j'avais participé en 1957 au stage Gillette à Talloire, près d’Annecy, qui réunissait des espoirs et champions cadets en athlétisme, mais aussi dans d'autres disciplines. Alain avait d'ailleurs gagné le voyage en Amérique récompensant le meilleur d’entres nous. J’avais participé, comme toi sans doute, aux championnats de France militaire à Chambéry, ville de ma région et sur un stade que je connais bien. Bien le feuillet de ces championnats. Je crois me souvenir que c'était René-Jean qui avait gagné le concours de perche et j'avais fini 4ème.

C'est à l’occasion d’un meeting de la foire de Chambéry, au cours duquel j’avais réalisé la meilleure performance, que j’avais reçu un Napoléon, que j'ai encore, seul gain à ce jour ! Souvenir, souvenir.

Le site du club de Bourgoin Jallieu est le CSBJ, je laisse le soin à ceux qui le visiteront de découvrir ce que je suis devenu, tant dans mes fonctions au sein du club que de mes performances en vétéran.

Robert

Encore un point positif dans la visite de ton site : la connaissance du site qui a établi la liste des internationaux jeunes dans laquelle je croyais figurer puisque j’ai été international espoir en 1960 lors d'un match Italie/France à Hambourg, mais j'ai dû être oublié et je l'ai signalé à Gérard Dupuy et G. Rossillo. Cette sélection m'avait valu mon incorporation au Bataillon grâce à Heinrich qui accompagnait les français.

Un autre ancien du bataillon de mon club incorporé début janvier 1961 : André Stoecklin, sauteur en hauteur, père du handballeur Stéphane Stoecklin, champion du monde avec les “Barjots”. Je peux faire une liste d’anciens dont je me rappelle, comme Jean Micard, de mon club, dirigeant lui aussi, à qui je donnerai l'information.

J’ai quelques photos d’Algérie, d’articles de journaux, des photos du stage Gillette avec Alain. Je peux les envoyer après les avoir faites « informatiser » par mes enfants, meilleurs que moi pour ces opérations.

Je pense avoir fait un petit résumé de mes souvenirs.

Amicalement. Garnier Robert, 12 juillet 2008.

garnier_pi